Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 07:56

Voici le message d'un nouvel homme élègant.

Bonjour,

Je tiens â vous faire partager ma nouvelle expérience de nouvel homme élègant. J'ai 23 ans, ma copine et moi avons été invités à un baptéme. Ma copine à voulu me faire porter une cravate. J'ai du lui avouer que je n'en n'avais jamais porté. Elle a compris, mais a 23 ans je dois passer d'ado à homme. Porter une cravate en est en autre un passage. J'ai donc du me renseigner sur cet accessoire, principalement sur comment faire un noeud. Il est vrai que je me suis senti un peu béte de ne pas le savoir à mon age.

Je me suis étonné de voir l'élégance que pouver me donner le couple chemise cravate. Je ne me reconnaissait pas ! Impressionant !

Personnellement, je ne me suis pas senti le cou serré. Cependant, je ressentais la pressence proche entre le col de chemise et mon cou. Cette présence n'est pas génante mais change la sensation que l'on peut avoir par rapport aux tee shirts habituellement portés. C'est même rassurant, je me suis senti protégé.

Ma copine, comme moi avons très apprécié l'élègance de ma tenue. Je suis prêt à renouveller. En tout cas les articles et les commentaires du blog sont très enrichissants.

Ben

Repost 0
14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 10:05

Merci pour l'aide que vous pourrez apporter à notre Blogger impulsif :

Lors des cérémonies, je porte toujours des chemises au col ajusté donc forcément je ressens mon col resserrė sur mon cou car j'estime qu'une chemise doit se porter ajustée pour plus d'élégance. C'est d'ailleurs comme cela que les personnalités médiatiques portent leurs chemises.

N'ayant pas autant l'habitude que ces personnes, en cours de journée j'ai des moments où je ressens mon cou serré et je me dis que je ne vais plus tenir ainsi, j'ai donc subitement une pulsion me disant de tout ouvrir comme peuvent le faire la plupart des hommes.

Parfois je résiste car je trouve complètement disgracieux de se dėbrailler de la sorte, parfois je ne résiste pas et j'ouvre mon col subitement et le regrette par la suite me disant que je manque vraiment d'élégance et surtout que ce n'était pas si gênant que cela.

Avez vous cette pulsion ? Comment y réagissez vous ?

Avez vous une technique pour résister ?

Repost 0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 11:54

Au cours du mois j'étais à un mariage avec ma femme. Bien évidement j'ai porté une cravate avec un col à 2 boutons choisie par ma femme. Je dois dire que mon col me serrait plus qu'à l'habitude, par conséquent.après la cérémonie et le vin d'honneur, juste avant de rentrer dans la salle du repas je me décide en marchant vers cette salle au côtés de ma femme de desserrer ma cravate pour ouvrir mon col.

Je commence donc par desserrer ma cravate sans problème. Au moment de déboutonner le premier bouton du haut (tout petit car c'est un col à 2 bouton) plutôt en tension car il me serre le cou je n'y arrive pas car je le fait à une main tête baissée de manière à le faire discrètement. Par conséquent, je dis à ma femme en levant la tête "tu peux me déboutonner mon col ?" et là surpris elle me dit en voyant ma cravate desserrée sur mon col fermé " tu fais quoi ? le mariage n'est pas fini ! " Elle s'empresse à s'approcher de moi pour me resserrer la cravate et là je vous au loin un couple dont l'homme est " ouvert" me regardant. Je lui répond "elle me serre le cou cette chemise", elle me répond "peut être mais tu n'étouffe pas non plus, moi je garde bien mes talons".

Je suis donc resté boutonné toute la soirée. Il ne restait plus que 3 hommes comme moi le marié compris. Finalement, je ne me suis pas étouffé comme le disait ma femme, c'est sur je pouvais bien resté avec le col boutonné car je ne me senti même pas mal à l'aise en cette fin de soirée. La prochaine fois, je resterai nikel jusqu'au bout.

JL

Repost 0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 09:37

Voici également une très belle leçon pour un jeune homme qui ve devenir HOMME.

Repost 0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 14:34

Voici un bloggeur qui nous fait part de son expérience en terme de lavallière. Pour ma part lors de mon mariage je ne savais pas nouer ma lavallière. Cependant lorsque je suis allé acheter mon ensemble costume lavallière... ma témoin était là. La vendeuse lui a montrer comment ça se nouer sur moi. Lors de l'essais elle me l'a bien serré autour du cou, ça devait se voir que je me sentais serré et la vendeuse m'a dit "je ne voudrais tout de même pas vous étrangler mais ce doit etre parfaitement noué ajusté à votre cou, il ne doit pas y avoir de jour avec votre cou." De ce fait le jour J ma témoin a parfaitement réalisé le noeud la me l'a bien serré, surtout que ce n'est pas comme une cravate ou il est facilement possible de desserrer le noeud car en plus du noeud j'avais la petite épingle qui tenait bien tout.

 

Je pense que la premire partie de la video jointe est une bonne illustration, il ne manque que l'épingle dans le noeud. Je pense que l'illustration est parfaite car nous pouvons voir que ce jeune homme blond va devenir un homme par le biais de son mariage et aussi qu'il devient homme car pour la première fois il va être habillé ainsi et va porter une lavallière pour la première fois. Dans cette video il y ait montré 3 angles de vue différents pour nouer une lavallière afin que le jeune homme puisse refaire le noeud pour le jour J. C'est en effet une étape dans la vie d'un homme l'aprentissage du noeud de lavallière ou cravate, il le fait de manière très humble. Le veudeur qui est sur les 2 autres parties de la video noue la lavallière sur lui avec une parfaite assurance.

Repost 0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 13:21

Voici un commentaire interessant qui m'appel à une question. Il est vrai qu'en géénral les animateurs de mariages sont bien souvent des hommes. Est ce pour cela que le jeu des douze mois fait souvent référence à la recherche des cravates ?

voici un petit récit... en tout cas bravo marc pour remettre la cravate après ce jeu, c'est plutot rare.

 

"Pour ma part c'était col italien avec haut pied de col a 2 boutons ajusté. Je suis resté parfaitement noué jusqu'au jeu des douzes mois où l'animateur a demandé aux participants d'aller chercher une cravate. Pour l'occasion je me suis donc décravaté. J'avoue aussi que j'en ai profité pour débouter mon col, histoire de ne pas faire guindé. Lorsque le jeu fu terminé le participant est venu me rendre ma cravate toujours avec le noeud préfait. J'ai donc commencé à renfilé ma cravate autour du cou et ma femme a reboutonné mon col (les 2 boutons) et a ensuite ressérré la cravate... comme si rien ne s'était passé... j'avoue que j'adore le moment ou ma femme m'a resserré la cravate. Les autres hommes autour n'ont pas été si courageux"

Repost 0
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 16:39

Vous connaissez le proverbe : "Tu te marie... tu ne sais pas ce que tu fais... tu vas te mettre la corde au cou..."
Et bien voici une petite histoire véridique.

Un jeune homme comme beaucoup n'aimait pas porter de cravate car elle lui serrait le cou. Pour son mariage il a bien faire un effort, il a donc commandé une chemise sur mesure (tailles prises par sa future épouse et de ce fait l'encolure était un peu "juste").
Le jour de son mariage il a donc fermé l'encolure de sa chemise qui lui serré le cou et par dessus son témoin lui a mis sa lavallière pré-faite qu'il lui a ajusté. Son témoin s'est rendu compte que cela lui serré le cou et lui a dit "maintenant tu n'as plus qu'a rester serré comme ceci environ une 15énes d'heure jusqu'à ce que ta femme te l'enlèves. Lorsque je te disais que si tu te marié tu allais te mettre la corde au cou, tu en vois le résultat" et oui lui était passé par là 2 ans au préalable. De plus sa femme l'ayant trouvé beau toute la journée lui a racheté une chemise aux mêmes dimensions afin qu'il puisse se cravater régulièrement pour le plaisir de madame. Et oui ce n'est pas facile de dire non il se retrouve maintenant marié et avec une corde au cou qui lui serre bien ! Il m'a avoué qu'il s'y habitué de plus en plus, mais qu'il m'imaginait pas que ce proverbe pouvait être si vrai.

Y a t-il d'autres exemples de marié se retrouvant avec la cravate au cou ?

Repost 0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 13:24

Bonjour,

Suite à l'article précédent et quelques contacts avec des blogueurs je voudrais vous parlais des noeuds pré-faits. Ceux-ci se trouvent principalement pour les noeuds papillons et lavallières. Ils sont généralement composés d'un système de mise à la longueur et d'un autre pour la fermeture.
Ce type de système à été conçu a la base pour les hommes n'ayant pas l'habitude de porter ce type d'accessoire et ne sachant donc pas faire les noeuds. Par la suite vous allez voir qu'ils ne simplifient pas vraiment la vie des hommes.
J'ai récemment été témoin du mariage d'un super ami. Je suis allé avec lui pour l'achat de son costume, gilet, chemise et lavallière. La vendeuse la dirigée vers un noeud pré fait pour justement lui simplifier la vie de faire le noeud. Lorsqu'il a essayé son costume la dernière fois avant le mariage la vendeuse a voulu lui mettre à taille sa lavalliére. Elle ui met autour du coup, elle dit "ça ne va pas c trop lâche!", elle lui enléve retend le tour de cou et lui remet en forcant, je me suis dit que ça devait bien l'étrangler. Elle fait le tour de son cou pour bien observer l'ajustement et elle dit "je ne voudrais pas vous étrangler, je vais vous l'asssouplir je pense" et le futur marié répond "oui ca serait bien". Elle s'execute et lui remet et dit "Ah oui comme ça maintenant vous pourrez la garder toute la journée".
Nous voila maintenant le jour J au moment de l'habillage. La patte de fermeture étant situé derriére son cou il me demande de lui fermer sa lavalliére. Je m'éxécute avec un peu de mal et lui dit "ca ne te serra pas trop ?" Il me répond que la vendeuse la déja ajusté et qu'il devrait s'abituer. Toute la journée il avait l'air de souffrir mais qu'est ce que cela lui allait bien. En cours de journée il me dit qu'il ne sait toujours aps habitué a cet accessoire. Juste aprés l'ouverture du bal il vient me voir discrétement et me dit qu'il n'en peu plus mais que sa femme ne tient pas a ce qu'il lache cette accessoire. Il me dit qu'il a voulu l'enlever pour la desserrer un peu mais me dit "je suis soumis à cette lavalliére je suis incapable de l'enlever seul, tu ne veux pas m'aider ?" Nous allons au toilette et au moment où je lui ai dénoué sa lavalliére j'ai senti qu'il revivait ! Il a même voulu ouvrir son col de chemise quelques minutes. Aprés 5 min je lui dit il faut y retourner. Je lui ai donc fermé son col de chemise et je lui ai un peu dessérré la lavalliére sans que cela ne se voit. Et là il ma dit "merci beaucoup ca va beaucoup mieux je ne pensais pas que je pouvait me sentir si bien finalement, j'aurais tu t'écouté dès ce matin".
Il est donc resté class toute la soirée avec un col fermé et tout de même ajusté mais non étranglé !

Bravo à toi max

 

Repost 0
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 13:55

Bonjour,

Je voulais partager mon expérience avec vous et vos internautes vous pouvez ainsi diffuser mon message :
La premiére fois que j'ai porté une cravate fut à la demande de ma compagne le jour où je l'ai demandé en mariage (tant qu'a faire autant bien marquer ce jour). Je dois dire que je ne me sentais pas à l'aise et surtout j'ai galéré à charcher sur internet comment faire un noeud... ça n'a pas été trés facile. La 2éme fois à été le jour nos fiançailles, pour cette occasion elle m'a préparé longtemps en avance, mais j'ai tout de même souffert, je me sentais étranglé, je ne suis pas resté trés longtemps serré de la sorte. Ca n'a pas trés plus à ma compagne surtout que pour le mariage elle voulait que je porte une lavalliére avec une épingle toute la journée du mariage. Elle a ainsi vite compris que je n'y arriverai pas ! Elle m'a donc "forcé" à me cravater réguliérement a été toute l'année de préparatif à notre mariage (au mini une fois par mois!). Elle y a été créchendo car a la fin je porté des cols italiens bien ajustés et des cravates qu'elle me resserée réguliérement tout au long de la journée! Pas évident pour un novice (mais bon on ne se marie qu'une fois.
Tout ça pour vous dire que le jour de notre mariagé je me suis retrouvé bien serré et noué avec une lavilliére du matin au soir. Pour etre honnéte ça n'a pas été trés dur car je m'y été bien préparé !
Depuis nous nous sommes mis d'accord qu'avec l'habitude le port de la cravate n'est pas si dur que cela ! Donc une fois par mois depuis notre mariage je met une cravate. J'ai moi même trouvé les occasions : repas au resto en amoureux, anniversaire de l'un ou l'autre, anniversaire de rencontre, de demande en mariage, de mariage, saint valentin... Depuis notre mariage nous avons même pris l'ahbitude d'aller de temps en temps à la messe pour nous recueillir sur notre couple et à ce moment je mets une cravate tout le dimanche. Finalement je suis habitué au port de la cravate ! Et ça ne me géne plus du tout.

Messieurs le port de la cravate est une habitude, prennez là et ne la perdez pas.

Cravatement votre.

Repost 0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 20:55
Il existe également un 2éme type de lavalliére qui resemble plus a une cravate. Je préfére le modéle présenté précédement c'est beaucoup plus class à mon avis. Je vous joint une petite video pour vous aider à nouer cette lavalliére.

Avis à vos commentaires.

Repost 0