Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 12:50

Voici le récit d'un internaute me sollicitant :

 

Je tiens à vous faire part de mon évolution envers la cravate. Dans le cadre de ma situation professionnelle je suis libre de mettre ce que je souhaite en terme de vétement. Au début, lors de la rencontre avec des clients je portais jean ou pantalon avec une chemise sans préter plus d'attention à ma tenue, je m'habillais "propre" comme on dit souvent, ont peut aussi appeler ça "banal".

 

Parfois je me retrouvais devant des chefs d'entreprise plutôt bien habillés et je me sentais géné par ma tenue vis à vis d'eux. Cependant, ne connaissant pas à l'avance lors de la prise de rendez vous la tenue de mon futur interlocuteur j'avais aussi peur d'être mal à l'aise si j'allais être "mieux habillé" qu'eux. Donc être habillé "propre" me sentais un bon compromis.

 

Je trouvais certains de mes interlocuteurs super class où le costume cravate leurs allaient très bien (parfois ça  leur va aussi comme des sacs et je n'étais pas du tout géné de ma tenue). Dans ces conditions je ne me sentais pas très sérieu.

A y réfléchir de plus prés je me suis dit que je pourrais porter un costume avec chemise pour être class mais pas trop. En en discutant avec ma femme j'en ai déduit que c'était un très bon copromis. Je me suis donc mis au costume.

 

Toujours en voyant certains de mes interlocuteurs super class j'ai eu la même démarche que précédement pour le port de la cravate. Je me suis donc mis à porter la cravate de temps à autre en fonction de mes envies et de mes prévisions de "class attitudes" des mes interlocuteurs..Contrairement à ce que certains hommes peuvent dire j'ai trouvé que le port de la cravate pouvais se faire comme rien sans géne... Je me suis mis à en porter quasiment tous les jours.

 

Une fois que j'y étais habitué, une journée ma femme me dit que l'on devrait voir pour trouver des chemises mieux taillées car elle trouvait qu'elles n'étaient pas très cintrées et qu'elle trouvait l'encolure ample. Le fait de trouver l'encolure ample m'a fait un peu peur et j'ai repensé à ce que l'on peu entendre parfois sur l'étranglement que pose une encolure fermée et j'ai eu peur de me sentir mal à l'aise. Elle m'a démontrée que les hommes class avaient des encolures ajustées à leur cou avec des hauts pieds de col et des gros noeuds de cravate contrairement à moi. Je me suis laissé tenté pour acheter une chemise sur mesure col napolitain à l'encolure ajustée, je lui ai dit ok je la porterai pour mes rendez vous important. Je dois dire que la première fois à été plutôt difficile, je ressentais comme une pression sur mon cou en permanence. Cependant, il est vrai que je me trouvais plus class et elle aussi. Je me suis mis à la porter une fois par semaine pour mes rendez vous important ou non. Ainsi au fil du temps je m'y suis habitué et j'ai commencé à racheter ce type de chemise pour ne porter plus que ça tout les jours.

 

Pour en arriver là je n'ai subis aucune obligation de mon employeur ni soumission de ma femme, comme quoi l'évidence de l'élégance m'a fait changé d'avis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc 21/04/2013 12:11

c'est vraiment un beau témoignage, se faire plaisir tout en étant class!

JB 14/03/2013 11:52

Bravo. Un adepte de plus !
Comme il a été dit plus haut, le tout est de se faire plaisir et d'être à l'aise. Après c'est que du bonheur.

julien 11/03/2013 09:00

je pense aussi que le port de la cravate doit se faire par envie et non pas par contrainte si on veut se sentir alaise.

bob 09/03/2013 16:44

et oui, un adepte de la cravate qui l'est devenu à petits pas!! le tout est de se faire plaisir!!!