Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 14:39

J'écris cet article pour réagir au commentaire de Clara, en effet on peu se demander si la cravate est symbole de soumission ou de virilité.

 

En effet les 2 types de point de vue semble exister.

 

On parle de soumission dans le cas ou il y a obligation dévalorisation de l'homme. Il y a généralement obligation de porter une cravate dans un cadre professionnel mais ca uniquement dans le but de rendre sérieux, class... l'homme portant cet accessoire. Comme il n'y a pas de dévalorisation de celui la portant il n'est donc pas possible de parler de soumission.

 

L'autre cas énoncé concerne la relation faite entre port de la cravate et virilité. La virilité est descriptif globalement rapprochant les hommes et la force qui y est associée. En effet la cravate est un accessoire typiquement masculin et non pas féminin de ce fait nous pouvons déjà parler de virilité. De plus en général la virilité va au delà d'être synonyme de masculinité elle converge avec l'idée de force et de "dureté". En effet la cravate permettant de donner une apparence sérieuse comme démontrée dans le premier point est de préférence à porter ajustée. C'est à dire avec une encolure adaptée au tour de cou de l'homme avec un noeud ajusté au col. Cet ajustement exerce comme une légère pression sur le cou de celui qui la porte ce qui laisse penser que la pression est une légère contrainte exercée à son cou. Supporter une contrainte est par définition synonyme de virilité.

 

D'où cravate = virilité et bien d'autre qualificatifs positifs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Stella 27/03/2017 00:13

La cravate soumet l'homme à ce qu'il est : la virilité et l'élègance.

Maria 25/03/2017 18:09

Bonjour Stella, je comprends parfaitement. Mon mari est soumis à cette tenue vestimentaire pour l'élegance et promouvoir sa virilité par le col de cravate ! Mais une nonne cravate avec du corp bien pendante donne à mes yeux encore plus de virilité. Bàv

Maria 23/03/2017 12:06

Bonjour,
Mon mari depuis qu'il vie avev moi il est en quelque sorte soumis au col de cravate. J'ai imposé ce style par une pression régulière. Depuis il est tenu en col et cravate tous les jours. Donc oui mon mari est soumis à ce mode vestimentaire. En ce qui me concerne, c'est bonne manière de recadré son homme ! Il se tien plus droit, tous les jours il sent son cou sous pression avec un pend de cravate bien pendant, et ceci est en lien sexy entre lui et moi. Car cela lui rappel qu'il est tenu. Par ce lien je peux l'attraper pour l'embrasse comme lui signifier mon mécontentement lors de divergence. Bien à vou

Stella 25/03/2017 03:52

le terme soumis est pour le cas de mon homme non adpté pour moi le port de la cravate le rend viril et élègant.
Oui la cravate permet à l'homme de ressentir son cou sous pression (virilité) afin qu'il se maintienne avec élègance.

strong magnets 26/06/2014 14:11

Hey I am a strong believer of the tie that I feel it is ones wish what to wear and what to do. Parents just quite scared o f then,I would recommend switching it off for your own well being. Thanks for the page.

Thierry 17/12/2012 20:02

Je porte également la cravate le dimanche ,j'aime bien m'habiller en style classique comme dans les années soixante et cela plait également a ma femme qui m'encourage a la mettre cela fais 25 ans
quel me cautionne quand je promène je vois peux de personnes en porter ,mais chacun son style moi je me sens bien comme cela et c'est le principal

Julie 11/12/2012 16:31

Mon mari porte une cravate pour de lui même "les occasions" et les moments en amoureux (resto, certaines sorties...). Il est particulièrement viril et élégant vétu de la sorte. En aucun cas il est
soumis !

Marc 28/11/2012 17:46

En effet la liberté c'est de pouvoir choisir si l'homme porte ou non la cravate.
Pour ma part, comme bob j'aime régulièrement porter une cravate mais je suis également adepte des tee-shirt.
L'expérience de ludo est tout à fait intéressante et fait preuve d'une totale liberté.

Bob 24/11/2012 11:57

le tout c'est que chacun s'y retouve avec ou sans cravate, avec ou sans chemise, avec ou sans culotte, c'est bien là la liberté! moi j'aime les cravates alors parfois j'en noue une comme j'en ai
envie!!! parfois je suis en tee-shirt car j'aime aussi... voilà!!!!

ludo 21/11/2012 13:38

je ne partage pas l' avis de zorbatcho car respecter le choix des autres , c'est se respecter soi meme . En tant que auto entrepreneur d' une entreprise de services, j' ai le choix et la chance de
m' habiller comme je veux au quotidien et donc d' etre tres souvent la cravate au cou juste par plaisir. Meme si je reconnais que le port de la cravate est parfois genant, je suis attaché à la
liberté d' etre élégant et de me sentir class car pour moi le port de la cravate est synonyme de respect de soi , de savoir etre et de class attitude tout en me démarquant de la mode de plus en
plus négligée et . Quand je suis cravaté, je me sens bien et cela ne m' empeche pas de rire et d' etre heureux et ouvert aux autres . Changer de noeud de cravate et/ou de cravate au quotidien
empeche la routine et la négligeance de soi et de mon entourage et ce que j' adore c'est quand ma femme et mes enfants m'ajustent le noeud de ma cravate : je trouve cela très agréable

Marc 14/11/2012 21:03

Enfin il ne faut pas avoir l'esprit étriqué simplement parce que tu ne porte pas de cravate.
Pour ma part je me sens viril habillé ainsi.

zorbatcho 11/11/2012 18:46

Quelques remarques, si vous permettez:

a) vouloir à tout prix avoir l'air sérieux est à mes yeux désolant, b) Il y a des femmes qui portent la cravate avec beaucoup d'élégance, c) supporter une contrainte alors que rien ne vous y oblige
est parfaitement inutile et donc plutôt synonyme, sauf votre respect, de stupidité, d) vous confondez virilité et dureté et de ce fait ratez toutes les occasions de rencontre avec l'immense
majorité des femmes qui préfèrent les hommes n'ayant pas peur des sentiments, e) vous confondez soumission et humiliation.

En effet, la majorité des gens sont soumis et fiers de l'être. C'est ce que dénonce depuis le XVIe siècle Etienne de la Boëtie, dans le discours de la serviture volontaire dont je vous recommande
chaudement la lecture.

Et si les patrons ont eux-même la cravate, c'est pour montrer leur soumission à une doctrine qui justifie qu'ils asservissent des salariés à leurs intérêts exclusifs. En échange de quoi ceux-ci
peuvent s'acheter très cher plein de belles choses inutiles (dont des cravates) qu'ils ont eux-même fabriqué pour presque rien.

Non, la liberté et la cravate sont deux choses qui n'ont rien en commun. Elle est l'apanage des loups et des moutons. Un loup est toujours le mouton de quelqu'un d'autre qui le dominera, et un
mouton est toujours le loup d'un plus faible que lui. Je ne fait pas partie de cet univers-là.

Finalement moi ce que j'adore dans cet ornement, c'est l'air on ne peut plus sérieux de l'hyper-cravaté dans son costume de carnaval, qui frise l'apoplexie en courant après le train qu'il est en
train de rater.

Mon sentiment est alors un mélange d'amusement et de pitié.