Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 09:46

Comme tous les lundi depuis le début de cette année j'ai décidé de faire des efforts de manière à être comme mon collaborateur en potant des chemises à l'encolure ajustée et au pied de col haut. Je vous ai fait part que le lundi était la journée la plus difficile pour moi à supporter mon cou sous pression.

De ce fait un lundi de mai où il faisait beau j'ai des amis qui m'ont donné rendez vous pour boire un verre en sortant du travail. De ce fait, après cette journée sous pression et n'ayant pas envie de me sentir plus longtemps serré comme je le fait parfois je me décide de déssérrer ma cravate afin de déboutonner mon col.

Lorsque nous nous sommes assis, j'ai eu une remarque : "ça ne va pas ? Ton cou est rouge !" Ils me disent rapidement: " tu viens de déssérrer ta cravate ? " Je leur répond oui. Ils ont compris que mon col méttait mon cou sous pression toute la journée et que cela était visible. Il est vrai qu'en allant me voir dans un miroir j'ai pu constater qu'il s'agissait bien de la marque de mon col sur mon cou. Il était bien visible la forme du col, du rassemblement des parties gauche et droite du col au centre de mon cou. Il m'ont dit quel courage de supporter cela.

 

La seule possibilité consiste belle et bien de rester viril jusq'au bout en restant élègant le col fermé.

 

Avez vous pu constater une telle rougeur sur votre cou en ouvrant votre col ?

 

A bientôt Damien

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bob 19/06/2017 17:42

fête des pères hier!!!!! j'ai bien pensé à toi!!!! mes enfants et leur maman m'ont offert une nouvelle cravate!!! j'étais ravi car elle est très belle!!
il faisait très chaud hier et nous avions prévu d'aller au restaurant. Je pensais y aller en tee-shirt et bermuda, à la cool quoi!!! mais ma chérie me dit, tu ne vas pas y aller comme ça alors qu'on vient de t'offrir une nouvelle cravate. Elle me sort une chemise blanche à col deux boutons, un pantalon et une paire de chaussures de ville... elle me dit "cela sera parfait!!!!".
J'insiste un peu pour essayer d'éviter cela en cette chaleur!!! seulement les enfants interviennent en disant qu'ils aimeraient me voir avec la cravate offerte. J'ai cédé car chacun avait fait un effort au niveau de la vêture!!
J'espérais ne pas boutonner mon col mais ma chérie est venue m'ajuster tout cela, les deux boutons boutonnés, la cravate bien ajustée.
C'est sûr que j'avais la classe et je suis resté ainsi jusqu'au soir même après être diner chez mes beaux-parents.
J'ai eu très très chaud et beaucoup de regard d'admiration des femmes et des hommes.
J'ai aimé faire plaisir à tout le monde.

Stella 26/06/2017 03:14

Heureusement que tu as mis la cravate que l'on venait de t'offrir. Il s'agit d'un accessoire pour hommme viril et élègant tout simplement. Ta chérie à bien fait de tout t'ajuster, les deux boutons et la cravate, tu n'allais tout de même pas rester dèbraillé !

Marc 21/06/2017 17:14

Biensur que tu as apprécié ce moment malgré la difficultée. Bravo

Marc 15/06/2017 23:06

En effet cette difficulté existe principalement lorsque l'on perd l'habitude, das ton cas présent le lundi. En effet la solution consiste à rester viril toute la journée afin de garder l'élègance.