Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 09:48

L'idée du patron de max va bientôt germer :

Nous voila mi-septembre, mon patron me dit la demain de mettre ma chemise originale et nous allons aller dans le magasin de chemise sur mesure et nous mangeons ensemble à midi.

Nous voila vers 11h aller dans la boutique, je compris que mon patron avait du dire au préalable ce qu'il souhaitait.

Au cours de cette séance de prise de mesure il commença plus ou moins par faire un état de la chemise que je portait. Il trouva que la taille était intéressante : cintrée, col ajusté et haut. Il dit à mon patron "vous avez raison il vous faut un haut col car son cou est long comme vous me l'aviez dit." Mon patron répondit que oui il me fallait un haut col, comme celui que je portait, cependant il souhaitait que je porte des col anglais car au fil de la journée ma cravate se desserre et je ne la réajuste pas. Et là, il se rapprocha de moi pour montrer au vendeur ce qu'il en était en fin de journée : il mit sa main sur mon noeud de cravate et le desserra légèrement. Tout de suite les 2 boutons de mon col furent mis en évidence. En effet nous étions tous d'accord (moi aussi) pour dire que cela était moins class.

Le vendeur pris des mesures à plusieurs endroits : bras, dos, poignets, épaules... tout en étant avec la cravate légèrement desserrée comme l'avait laissé mon patron. Le vendeur arriva a la fin de ses mesures et me dit, "voila la mesure la plus importante : un compromis entre élégance et virilité." Il me dit "il faut que je mesure votre cou, je peux...ou vous préférez le faire" tout en approchant ses mains de mon col pour ouvrir celui-ci. Je lui répondu "allez-y". Il desserra un peu plus ma cravate et déboutonna les 2 boutons de mon col pour y passer son mettre à ruban. Une fois cette mesure faite, il me dit "je remet". Il reboutonna les 2 boutons et ajusta ma cravate avec professionnalisme : rapidité, efficacité et précision. Je me retrouve avec une cravate mise en place rapidement, ajustée avec juste la pression qu'il faut sur le cou sans le serrer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cravaté 28/10/2014 18:42

C'est vrai que la chemise est déterminante pour le port d'une cravate. Merci de l'avoir rappelé !

Hervé 19/10/2014 14:04

Un compromis entre élégance et virilité, voilà ce qui est le plus dur à trouver !

marc 13/11/2014 03:38

Ce doit etre une elegante virilité.

Jean 05/10/2014 15:05

Bonjour,
J'ai 24 ans, et je viens de découvrir votre blog il y a quelques jours.
Je trouve cela très sympathique (et rare) de pouvoir partager autour de l'élégance masculine. Bravo.
Dans mon entourage, personne ne porte ni costume ni cravate. J'avoue beaucoup apprécier, comme en ce moment, porter la cravate, mais je n'ose pas encore la porter "en public", c'est-à-dire en famille ou avec mes amis. Je ressens une sorte de frustration, du coup dès que je suis seul c'est un plaisir de porter une chemise avec une cravate au col très ajusté et une cravate serrée. J'avoue que le sentiment m'est très agréable...
Cet été, à un mariage, un ami du marié, me voyant réajuster longuement ma cravate, est venu vers moi et me demanda en fin de soirée comment je pouvais depuis le matin garder mon col fermé, cravate bien serrée, sans broncher! Je lui explique c'est une habitude à prendre et que je souhaitais rester classe jusqu'au bout. Il m'a félicité mais ne comprend pas vraiment comment je peux me sentir à l'aise et m'avoue qu'il n'a même pas tenu trois heures col fermé, bien qu'il ait pris une chemise une taille au-dessus de son tour de cou!

Bob 14/10/2014 08:02

pour ma part, un très bon dimanche bien cravaté. Que des compliments de la part de mes amis et qu'une seule envie, celle de recommencer!!!!

bob 12/10/2014 09:39

bonjour Jean, alors cette première avec tes amis? Comment t'es-tu senti? quelles ont été les remarques? as-tu tenu bien ajusté jusqu'à la fin de la soirée?
aujourd'hui, nous recevons des amis, je vais jouer la carte de la class attitude tout en restant cool. Ce qui est drôle, c'est que l'ami qui vient ne porte jamais de chemise mais j'ai décidé de porter ce que j'aime...

Jean 11/10/2014 13:15

Merci. Je vais m'y tenter, ce soir j'ai un anniversaire en ville. Je ne pense pas sortir le costume mais plutôt passer un pull coll V par dessus la chemise/cravate, histoire de ne pas en faire trop cette fois-ci!
J'ai fait des essais ce matin, avec un jean et une cravate desserrée pour faire moins strict, j'avoue que le résultat ne me plaît pas du tout...
Une fois le col boutonné (après plusieurs tentatives!) et la cravate bien serrée ajustée, tout change, je me sens mieux...
Pouvez-vous me dire comment expliquer ce sentiment qui est synonyme de gêne pour la majorité, mais qui est agréable pour nous?

bob 10/10/2014 08:14

bonjour Jean, c'est plutôt rare les jeunes de ton âge qui apprécient l'accessoire qu'est la cravate. Tu as l'air d'y prendre beaucoup de plaisir... Je pense qu'il faut passer le cap du regard des autres, commence par te vêtir ainsi pour les mariages comme tu dis, les anniversaires de la famille ou des amis, les fêtes de fin d'année, les soirées... tu auras surement plein de compliments!!!!!

marc 09/10/2014 02:28

Jean, ton expérience est très intéressante, nous serions ravis de la partager. N'hésites pas à écrire.

bob 02/10/2014 20:09

j'ai vu dans GQ du mois d'octobre une photo de reta kateb superbement habillé avec une chemise à col avec sa barre de col, le tout avec une belle cravate!!! L'élégance comme j'aime malheureusement, c'est un peu cher... mais j'aime cette classe attitude!!!!!