Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 11:55

Bonjour,

 

j'ai déja fait publier sur ce blog un article fin 2015 pour vous préciser que j'admirer mes collègues hommes tous cravatés. De plus, si le col de chemise est ajusté au cou de celui qui la porte mets en valeur sa pomme d'adam j'en suis que plus ravie de l'élégance que cela lui procure.

Mon collègue de bureau, rencontre le même problème qu'Arnaud sur le blog. Le matin, il arrive impeccablement habillé son col est boutonné, son noeud de cravate vient lui entourer son col parfaitement. En cours de journée, parfois dès la fin de matinée, son noeud se desserre un peu laissant entrevoir le bouton de son col fermé. Je trouve que cela manque de grace et j'ai l'impression de ne voir que ça. A chaque fois qu'il va aux toilettes je me dis qu'il va bien se regarder dans le miroir et se rendre compte de la mauvaise tenue de sa cravate, rien n'y fait il reste ainsi toute la journée. De même, lorsqu'un collègue homme rentre dans le bureau je me dis qu'il va lui dire et non je ne vois jamais d'entraide masculine sur le sujet.

 

Je ne vois que cela, j'ai envie de lui dire de resserrer sa cravate mais je n'ose pas. J'ai peur qu'il me réponde, toi tu as un décolleté tu ne sais pas ce que c'est de porter une cravate. Je pense lui dire prochainement et je verrai sa réponse.

Qu'en pensez-vous ? Cette remarque est-elle plutôt bienvenue ou au contraire ?

A bientôt

Repost 0
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 11:34

Lorsque nous arrivons à la fin de soirée le samedi soir, nous avons en général un rapport. La 1ére fois, il a commencé les préliminaires par se desserrer la cravate et se déboutonner le col. Je lui ai dit que j'attendais plus d'élégance de sa part.

C'est moi qui décide le moment où il se met à nu. Il commence toujours par me déshabiller lentement sensuellement pendant qu'il porte toujours pantalon, chemise et cravate nouée. Une fois que je suis en sous vêtement c'est moi qui prend le relais en le déshabillant. Au cours de notre rapport je lui laisse en général sa cravate sur son corps nu. J'aime beaucoup la douceur de cet accessoire et le fait de pouvoir m'en servir comme laisse tout le temps des préliminaires et du rapport, je n'ai qu'a tirer dessus pour le rapprocher de moi. J'aime cette maîtrise élégante que j'ai sur lui.

A bientôt Stella

Repost 0
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 13:57

Le repas du samedi midi une fois passé permet d'envisager l'après midi sereinement. Je lui réajuste toujours la cravate après le repas de manière à ce qu'il noublie pas l'accessoire, cela me permet de lui rappeler qu'il est élègant et class.

Je refais cela aussi en fin d'aprés midi, ce moment est plus difficile pour lui car il aimerait bien ouvrir son col pour la fin de journée. Mon réajustement lui signifie que l'élègance doit rester car la journée n'est pas terminée.

Son col lui épouse le cou, cela est très beau.

 

A bientôt Stella

Repost 0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 08:53

Bonjour à tous,

 

Pour faire suite aux derniers articles sur mon collaborateur et moi même au sein de mon entreprise obligeant le port de la cravate à mon collaboteur. Celui-ci aimant cela, il porte toujours ses cols ajustés et haut contrairement à moi.

En ce début d'année, je me suis acheté 2 chemises à col 2 boutons ajustés de maniére à me mettre à son niveau. J'en porte une tous les lundi car nous sommes ensemble toute la journée pour faire le point sur le passé et le futur, de plus nous déjeunons ensemble. Depuis la 2éme semaine de janvier cette journée est toujours aussi serrée pour mon cou. Par contre, le mardi je me sens comme sans cravate comme je porte mes chemises habituelles.

Le lundi, je sens mon cou plus rigide à l'étroit et la pause déjeuner est difficile pour moi. Le lundi j'essaye de finir ma journée plus tôt ou alors de déboutonner mon col une fois mon collaborateur parti.

Pensez-vous que je vais m'y habituer car mon objectif est bien de mettre au quotidien des cols identiqies à celui ci pour me mettre a niveau de mon collaborateur ?

 

A bientôt

Damien

 

 

Repost 0
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 22:40

J'ai pu avoir 1 remontée d'un bloggueur qui a pu constater la même chose que moi.

Cette constatation à eu lieu il y a quelques années lorsque j'ai porté chemise et cravate au col ajusté deux jours de suite aprés environ une semaine sans avoir "touché" à ma femme.

Au.cours de ces deux jours j'ai eu le cou sous pression de mon col. Mon cou ayant été sous contrainte et protégé de l'environnement extérieur au cours de ces deux jours. Lorsqu'arriva la fin de cette suite et dès que j'ai pu desserrer ma cravate et déboutonner mon col ma femme passat sa main autour de celui-ci nu et l'embrassa. Je dois dire que je ressenti des frissons et une sensibilité non encore éprouvé à cet endroit.

 

Avez vous cette sensation aprés avoir contraint votre cou ?

Repost 0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 08:50

Bonjour à tous,

afin que mon homme soit toujours élègant j'ai du lui apprendre à porter la cravate le week end soit le samedi et le dimanche. Pour cela, j'ai voulu à ce qu'il prenne cette habitude dès le premier mois de notre relation à partir du moment oû elle fut sérieuse. Cela n'a pas été très facile car il n'en n'avait pas l'habitude et tout comme je vous l'ai expliqué au début, j'attire une attention particulière à ce que son encolure soit ajustée.

Dès le samedi matin, en sortant de la douche, il s'habille col boutonné et cravate. Je m'arrange pour le regarder faire car j'apprécie ce moment de virilité.

Le samedi matin nous allons au marché, je le trouve à ce moment trés décontracté-class car sa tenue le rend class et l'environnement du marché décontracté. C'est trés élègant de le voir ainsi.

La 2éme étape est le repas du samedi midi, c'est toujours un moment compliqué pour vous car la mastication fait bouger la base du cou et si celui-ci est ajusté dans l'encolure d'une chemise vous n'avez qu'une envie ! Vous libérer le cou ! A ce moment là il faut savoir motiver son homme, le mettre en valeur quand à l'élègance qu'il a grace avec sa tenue et rester clair sur la virilité qu'il doit garder en ayant le cou sous contrainte.

A bientôt Stella

Repost 0
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 11:48

Comme vous vous en doutez pour la saint Valentin je demande à mon homme de porter une tenue élégante et romantique. Pour changer, en général il porte un noeud papillon. Contrairement à la cravate, c'est moi qui lui pose le noeud car celui-ci est prénoué. Cela lui va également trés bien. Au début il me disait qu'au moins il n'allait pas galérer à faire le noeud.

S'il vous plait Messieurs soyez de vrai Gentleman pour ce jour Romantique, cravate ou noeud papillon de rigueur sur un col boutonné. Ne vous inquiétez pas vous n'allez pas vous étouffer.

 

A bientôt

Stella

Repost 0
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 14:41

Bonjour à tous et à toutes,

pour aborder la deuxième mise en cravate de mon conpagnon, je l'ai invité chez moi 1 semaine après notre premier repas pour un diner en amoureux. Je lui ai rappelé que cette invitation était tout aussi romantique que la première et donc qu'il fallait qu'il aborde la même tenue que la fois précédente.

La il me répond "avec la cravate ?" je lui ai dit "biensur c'est elle qui donne l'ampleur de l'élégance à ta tenue". Il hocha la tête.

Pour cette 2éme soirée il arriva tout aussi élégant le cou parfaitement mis en valeur par son col et sa cravate ajustés. Il passa sa main plusieurs fois autour de sa cravate comme si il voulait la desserer. Il resta impeccable toute la soirée. 

Il était très beau vétu de la sorte.

 

A bientôt

Stella

Repost 0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 10:32

Pour notre première soirée au restaurant, il venu à ma porte me chercher en ouvrant je décoivri un homme très élègant sont col été pargaitement boutonné, ajusté à son cou. Il avait même à la main un bouquet de fleur. Je crois que le terme élégance fût bien entendu.

Tout au long de la soirée il était trés visible quil faisait un effort car il tendait souvant sa tête de manière à étendre son cou. De plus, il passait sa main souvant autour de son col comme si il voulait libérer son cou. Je lui ait d'ailleur fait la remarque tout en le féllicitant.

Il fut entiètement d'accord pour dire qu'il ne se sentait pas très à l'aise. Ce fut l'occasion pour aborder le sujet que l'habitude viendrait avec le temps.

A bientôt

Stella

 

 

Repost 0
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 12:53

Pour l'achat de sa tenue je suis directement allé à l'essentiel c'est à dire la chemise et la cravate car ce sont ces deux éléments qui sont le plus compliqué pour l'homme.

 

Nous sommes donc allés dans un magasin ou ils ne vendaient uniquement ça. La vendeuse nous demande quel type de chemise nous cherchons. Je lui ai dit une chemise blanche avec un beau col permettant d'y loger un gros noeud de cravate qui lui mette en valeur son cou et sa pomme d'adam.

La vendeuse nous montra un col italien, elle lui demande sa taille de col en disant 38 ? Il lui répond, habituellement je mets du 39/40. Elle lui dit nous avons des cols au centimétres pret ici. Il enfilla la chemise en 38 comme la vendeuse le suggéra. En sortant de la cabine il n'avait pas boutonné son col, je lui dit c'est pour mettre avec une cravate il faut que tu boutonnes ton col. La vendeuse le fit et lui dit, votre encolure vous va bien. Il répondit que ça lui serrait le cou. Je lui dit non ça devrait aller car il l'épouse à merveille.

Je suis donc passé au choix de la cravate et dit à la vendeuse "vous pourriez lui montrer comment faire un noeud de cravate car il ne sait pas faire. Elle lui montra pendant environ 30 minutes entrain de passer le grand pan et petit pan de part et d'autre de manière à ce qu'il apprenne à faire un noeud windsor.

Il était magnifique !

Pour le choix du costume je l'ai laissé choisir ce qu'il voulait car l'essentiel (chemise + cravate) était choisi par moi même.

 

A bientôt Stella

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de la cravate
  • : Tout un blog pour rencontrer des personnes et pour parler de la cravate et de l'élégance masculine, vêtements pour hommes.
  • Contact

Recherche